Association LASEV - SIRET n° 850 099 342 00014 - Association enregistrée en préfecture n°W442023482

© 2019 Association LASEV - 3 boulevard Paul Langevin, 44100 Nantes

Site créé par Valentin Rocher, propulsé par Wix.com

  • w-facebook
Faire un don
Nous contacter
Adhérer

Mme Hùyên et M Tôt

1/1

Nous apportons notre aide à Madame Hùyên, 55 ans et Monsieur Tôt, 54 ans et leurs 3 enfants : le fils aîné Cuòng, âgé de 20 ans, la fille My Linh,, âgée de 16 ans et le cadet Khách, âgé de 15 ans. 

M. Tôt, lors de son passage au Cambodge en septembre 2018, pour chercher du travail, a été arrêté par les autorités cambodgiennes. Depuis, M. Tôt est en prison. Sa famille ne sait pas pourquoi il a été mis en prison, ni pour combien de temps.

Quant à Mme Hùyên, elle est très malade (maladie du sang, des intestins, entre autres). En octobre 2018, après un AVC et une hospitalisation d’urgence, elle en est sortie paralysée. Aujourd’hui, Mme Hùyên est en rééducation chez elle pour réapprendre à marcher.

Le fils aîné Cuòng, après avoir réussi son baccalauréat et un concours d’entrée en formation professionnelle, a tout arrêté pour travailler comme il peut, et quand il peut, pour nourrir la famille tout en s’occupant de sa mère paralysée.

 

Les 2 autres enfants continuent à aller à l’école...jusqu’en septembre/octobre 2019 pour finir l’année scolaire. Après, on verra, peut-être la fille My Linh abandonnera les études elle aussi, pour aider son frère aîné. Celui-ci a du mal à s’occuper de sa mère à la maison et travailler.
Difficile de concilier les 2.

Le fils aîné Cuòng se sacrifie pour sa mère et ses frères et sœur, en gardant l’espoir d’un retour rapide du père de famille, M. Tôt, actuellement en prison au Cambodge. Cuòng pourrait reprendre les études professionnelles pour avoir un bon métier, si M. Tôt pouvait être libéré assez rapidement.

La maison est vétuste et a besoin de grands travaux. Actuellement, toute la famille dort à l’extérieur, de peur de l’effondrement du toit.

Notre intervention consiste à rénover la maison pour la rendre habitable et à aider le fils aîné à avoir des revenus sans s’absenter de la maison pour s’occuper de sa mère. Les 2 autres enfants pourront continuer ainsi les études.

 

Nous donnons à la famille un élevage : une vache reproductrice et son veau.

La famille aura ainsi les moyens de sortir de la spirale infernale de la misère.